QUE FAIRE EN CAS D'ACCIDENT DE CIRCULATION A VÉLO ?

27 octobre 2017

Chers cyclistes, coursiers, commuters, comme il est vrai qu’un accident ou même juste un accrochage est vite arrivé à vélo, voici six conseils très pratiques de Maître MOUTOT NOCE, avocat spécialiste des accidents corporels, sur ce qu’il faut absolument penser à faire en cas d’accident de la circulation  !

 

1) Etablir la preuve de la réalisation de l’accident et de ces circonstances

Pour solliciter une indemnisation au titre d’un accident de la circulation, il faut en premier lieu justifier que vous avez été victime d’un accident avec : 

  • Eventuellement, l’enregistrement de l’accident si vous avez une caméra intégrée à votre casque (meilleure preuve possible),
  • Le constat de l’accident rempli avec le responsable de l’accident, 
  • Les documents remis par la police ou la gendarmerie, 
  • La fiche d’intervention des pompiers ou du Samu, 
  • Le numéro de téléphone des personnes présentes lors de l’accident (afin de les contacter si le responsable conteste les circonstances de l’accident).

N’hésitez pas à appeler la police en cas de délit de fuite de l’auteur, car même en cas d’auteur non identifié, vous pourrez être indemnisé par le Fonds de Garantie : http://mnavocat.fr/le-droit-alindemnisation-des-victimes-daccident-de-la-circulation-meme-en-cas-dauteur-non-identifie-ounon-assure/

 

2) Obtenir un certificat médical initial descriptif dans les heures suivant l’accident ou au plus tard le lendemain : 

  • En vous faisant transporter par les pompiers ou le Samu à l’hôpital, 
  • En vous rendant par vos propres moyens à l’hôpital si vous n’êtes pas seuls ou que votre état vous le permet, 
  • En consultant votre médecin traitant.

 

3) Déclarer l’accident à votre assurance habitation/responsabilité civile : 

  • Par téléphone,
  • Puis par courrier en adressant les premiers justificatifs en votre possession.

 

4) Prendre des photos de vos blessures et de vos biens dégradés (lunettes, téléphone, casque, vélo, vêtements…).

5) Conserver tous les justificatifs des dépenses engagées en lien avec l’accident (frais de taxi ou vtc, frais liés à l’hospitalisation, frais postaux à l’assurance, frais d’assistance par tierce personne – ménage, garde d’enfants…).

6) Prendre attache avec un avocat assistant exclusivement les victimes d’accident corporels qui pourra vous aider à obtenir les meilleures indemnités pour l’ensemble des préjudices causés par l’accident.                   

  • Liste des préjudices indemnisables : http://mnavocat.fr/les-prejudices-indemnisables-dela-victime-directe-suite-a-un-accident-de-la-circulation-une-agression-un-accidentmedical-ou-tout-type-devenement-accidentel/
  • Remboursement de vos dépenses de santé y compris ceux non pris en charge par votre mutuelle : http://mnavocat.fr/victime-dun-accident-de-la-route-remboursement-detoutes-vos-depenses-de-sante/

 

Merci Maître MOUTOT NOCE pour ces précieux conseils.

N’hésitez pas à contacter Maître MOUTOT NOCE pour tout complément d’information, le premier rendez-vous est gratuit et sans engagement @mnavocat.fr.

 

Retour aux actualités