NOS 5 TIPS POUR RESTER AU CHAUD A VELO…

25 janvier 2017

1/ On s’équipe pour faire face à  l’ennemi numéro 1, la pluie !

Une fois trempé, tout trajet se transforme en une longue pénitence… Donc s’il y a de la pluie au programme, on s’équipe avant toute chose d’un manteau imperméable ou mieux, d’une cape de pluie adaptée au vélo – cape qui s’accroche au guidon pour éviter l’effet autant en emporte le vent et couvre les jambes. Moins élégant, mais on ne peut plus efficace, le pantalon de pluie n’est pas inutile les jours de forte pluie.

2/ On se coupe du vent

Si le fond de l’air est frais, on ressent très vite en pédalant un effet de courant d’air et rien de plus désagréable que de prendre froid comme ça. Bien évidement si le vent est de la partie, la veste coupe-vent devient un indispensable sous peine de finir complètement glacé. La clé, c’est de privilégier les coupe-vent respirant, histoire de ne pas finir en nage comme dans un sauna. Votre Barbour ne sera donc pas de la partie.

3/ On n’oublie pas de bien protéger ses mains

Les mains sont très exposées à vélo et vous pourriez bien finir avec les mains bleues si vous omettez cet indispensable du cycliste : vos gants. Veillez à ce qu’ils soient coupe-vent, imperméables tout en étant respirant et surtout pas trop épais, afin que vous puissiez encore saisir aisément vos freins. Ça peut servir ! Pour les grands frileux, n’hésitez pas : investissez dans des gants chauffants…

4/ On garde toute sa tête bien au chaud

Pour ce qui est de la tête, nous ajoutons sous notre casque un bonnet très fin, certes peu seyant mais coupe-vent, qui coupe l’air glacial sans vous faire transpirer comme sous un bonnet en laine tricoté. Petit tips en plus, veillez à ce qu’il vous couvre les oreilles, ce n’est pas du luxe quand la température chute.  En cas de vent ou de grand froid, on ajoute un col montant en laine mérinos ou en polaire, que l’on peut faire monter jusque sous les yeux pour bien se protéger.

5/ On entretient son vélo en fonction de la météo

S’il y a du sel sur la route pour lutter contre le verglas, on graisse bien sa chaine pour la protéger. S’il neige, on peut baisser légèrement la pression des pneus pour augmenter la surface de contact. Et dans tous les cas, nos réparateurs sont à votre disposition pour contrôler l’état de votre chaîne, de vos pneus ou le réglage de vos freins. Rdv sur Helpmybike.fr !

Retour aux actualités